CAP Monteur en installations thermiques (MIT)

Présentation du diplôme/métier
Le titulaire de ce diplôme est plus connu sous le nom de plombier-chauffagiste. Il est un professionnel qualifié chargé de l’installation, de l’entretien et de la réparation des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation (chaudières, radiateurs, générateurs, panneaux solaires…) pour maisons individuelles, immeubles, commerces, bâtiments industriels ou bâtiments publics.

Le profil recherché
Le CAP MIT est réservé en priorité aux élèves issus de SEGPA (section d’éducation générale et professionnelle adaptée), de 3e d’insertion et de classe non francophone. Ce CAP s’adresse aux élèves capable de développer l’attention aux règles de sécurité et la méthodologie du travail.
Il est de tradition que l’équipe pédagogique du lycée propose à des élèves très motivés de s’inscrire au concours "Meilleurs Apprentis de France"

Programme de travail
Le CAP comprend des matières générales (français, histoire géographie, mathématiques et sciences, langue vivante, EPS) essentielles à la formation de l’élève citoyen, à sa culture générale et à son autonomie.
Le CAP comprend aussi des matières professionnelles (préparation et mise en œuvre, maintenance et technologie, PFMP). Elles permettent l’apprentissage de la pose, du branchement des appareils, de leur mise en service, de leur entretien et de leur dépannage. Il permet également d’apprendre à expliquer et indiquer à l’utilisateur les règles de bonne exploitation.

Poursuite d’études et débouchés professionnels
Ce CAP est plutôt destiné à une entrée dans la vie active avec la possibilité de préparer un BP Monteur en installations du génie climatique et sanitaire en alternance, cependant, il est aussi possible pour les élèves qui ont obtenu de très bons résultats scolaires d’intégrer une classe de 1re professionnelle (Bac Pro TISEC ou TMSEC)

Le titulaire du CAP peut être employé dans une entreprise d’installations thermiques. Son activité s’exerce en général sur un chantier de constructions neuves ou en réhabilitation, ou en entretien de l’existant, le plus souvent chez des particuliers. Il travaille sous la responsabilité d’un chef de chantier

Modalités d’examen
L’examen peut être organisé sous forme globale (le candidat présente toutes les épreuves au cours d’une même session) ou progressive (le candidat choisit les épreuves qu’il souhaite présenter à chaque session), le mode d’évaluation se fera sous la forme d’un contrôle en cours de formation.

Plus d’infos...
Fiche métier sur ONISEP