Le Journal de la Paix, par les élèves de Bagnolet

L’Appel des Cent pour la Paix est une association bagnoletaise qui s’inscrit dans le mouvement pacifiste. Elle agitpour la promotion des idées de justice et de paix, pour le respect du droit international.

Se référant aux résolutions de l’ONU, seule organisation internationale reconnue, l’association agit pour la paix, le règlement des conflits par la négociation ; la justice sociale, contre le racisme et les discriminations. Elle milite pour une culture de paix définie par l’UNESCO, agit pour l’abolition des armes nucléaires et la réduction de l’armement conventionnel.

Lors d’un comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté inter-degrés et inter-établissements au lycée Eugène Hénaff en juin 2017, avait été décidé que les élèves des écoles, des collèges et du lycée publics de Bagnolet réaliseraient le numéro 40 du journal Pour la justice et la paix édité par l’association Appel des Cent pour la Paix.

Dans la note de présentation du projet, est mentionné : "La rédaction du journal est confiée aux élèves sous l’autorité de leurs enseignants et devrait porter sur des thématiques en lien avec la paix. L’un des 8 domaines d’action préconisés par l’UNESCO".

Sous l’impulsion décisive de Mme Germa, Professeure Documentaliste au lycée Eugène Hénaff, qui a coordonné le projet, de Mme Vigier, Conseillère pédagogique de la circonscription 1er degré de Bagnolet qui a accompagné les écoles qui se sont engagées, des professeurs documentalistes des collèges Politzer et Travail Langevin à Bagnolet, sera remis le n°40 de Pour la justice et la paix le vendredi 11 mai 2018.

Dans ce numéro : Etre réfugié : un statut difficile - Le rôle de l’ONU dans le conflit Syrien - Pour une littérature définitionnelle des droits de l’Homme - Une terre promise - Les réfugiés - Conversation avec la pierre

A découvrir bientôt ! Avec nos aimables remerciements aux bénévoles très engagés de L’Appel des Cent pour la Paix, à Madame l’Inspectrice de l’Education nationale de la circonscription de Bagnolet, aux directions des collèges Politzer et Travail Langevin, aux équipes qui se sont mobilisées et bien évidemment aux élèves journalistes.